Enseignant de la conduite ou Moniteur d'auto-école ?

Avec la réforme du Titre Pro ECSR, les apprenants sont formés à enseignez plusieurs aspects de la sécurité routière. Ces changements ont pour objectif de valoriser le métier : ils ne sont plus cantonnés à la formation en voiture. On parle depuis d’enseignants de la conduite. Aussi, l’émergence des auto-écoles en ligne a permis d’accélérer cette aspiration. Ces professionnels du secteur ont choisis d’exercer en tant que travailleurs indépendants et se distinguent donc que ce soit sur la pédagogie, la liberté et l’autonomie.

Enseignant de la conduite ou moniteur d’auto-école : quelles différences ?

Chez Ornikar, nous parlons d’enseignants de la conduite, plutôt que de moniteurs d’auto-école. En effet, les moniteurs d’auto-école sont, par définition, rattachés à une école de conduite par laquelle ils sont employés. Ils sont donc directement dépendants des conditions de travail, des valeurs et de la pédagogie imposée par l’employeur. Aussi, cette dénomination a tendance à réduire le rôle du moniteur d’auto-école : elle fait uniquement référence à formation à la conduite et non à la sensibilisation à la sécurité routière par exemple.

L’enseignant de la conduite, lui, est partenaire avec l’auto-école en ligne. Il n’a donc aucun supérieur hiérarchique, et il est son propre patron. Il n’aura pas à reproduire un modèle d’enseignement spécifique, et pourra exercer sa profession en parfaite harmonie avec ses valeurs et ses ressentis.

De nombreuses différences sont ainsi notables entre le moniteur d’auto-école et l’enseignant de la conduite. Pour en savoir plus sur les conditions de travail pour ces deux types d’activité,  consultez notre article « Moniteur d’auto-école indépendant ou salarié : quelles différences ? ».

Le métier d’enseignant de la conduite

Un métier humain

Le métier d'enseignant de la conduite est une profession tournée vers l’humain avant tout. Le cœur de métier de l’enseignant de la conduite est en effet d'interagir avec sensibilité, empathie et professionnalisme avec des candidats au permis de conduire

Par conséquent, une aisance relationnelle est indispensable pour exercer ce métier, tout comme de la souplesse, de la patience et une grande sensibilité. Ces qualités, accompagnées d’une intuition et d’un sens pédagogiques, lui permettront de s’adapter aux différentes personnalités, tranches d’âges, niveaux et besoins d’apprentissage de chacun. Pour en savoir plus sur les aptitudes des enseignants de la conduite,  consultez notre article « Les 10 qualités d'un bon enseignant de la conduite »

La liberté de l’enseignant de la conduite

Le moniteur d’auto-école est soumis à des conditions de travail très structurées : ses horaires, son emploi du temps et son salaire sont fixes et définis à l’avance. L’enseignant de la conduite indépendant, lui, va bénéficier d’une plus grande liberté de planning, ainsi que d’une grande liberté pédagogique. Il est entièrement autonome dans son enseignement et peut construire ses leçons librement, avec les outils pédagogiques de son choix. 

Le rôle de l’enseignant de la conduite

À la différence du moniteur d’auto-école, l’enseignant de la conduite est l'interlocuteur unique et privilégié des candidats au permis de conduire. Il est donc l’acteur principal dans la réussite de ses élèves et tient de ce fait un rôle essentiel. 

Transmettre un savoir-faire et un savoir-être

L’enseignant de la conduite a la responsabilité de former des conducteurs prudents sur les routes. De ce fait, il ne se contente pas seulement de leur transmettre des connaissances. Une grande partie de son travail consiste à inculquer un comportement de conduite responsable, respectueux et vigilant. 

Un acteur dans la sécurité routière

L’enseignant de la conduite est donc entièrement impliqué dans les problématiques de sécurité routière. En effet, il est l’un des premiers acteurs dans la sensibilisation aux risques de la route. Beaucoup de professionnels partenaires d’Ornikar sont d’ailleurs motivés par une volonté d’agir, à leur échelle, pour réduire les accidents et la mortalité routière.

Nos autres articles