Les 10 qualités d'un bon enseignant de la conduite

La pédagogie de l'enseignant de la conduite

Trouver un bon enseignant de la conduite est l’une des nombreuses clés d’un apprentissage de qualité. Au-delà du fait d’obtenir plus aisément son permis de conduire, sur le long terme, cela permet d’adopter une conduite sereine et responsable tout au long de sa vie d’usager de la route. Pour mener à bien sa mission de formation, un bon enseignant de la conduite dispose de multiples qualités. Voici les 10 qualités essentielles : la patience, la vigilance, l’adaptabilité, l’optimisme, l’organisation, la clarté, l’empathie, être à l’écoute, la pédagogie et le professionnalisme.

C’est pourquoi, chez Ornikar, nous accordons la plus haute importance à la sélection des partenaires

Une illustration d'une clé de voiture
Devenez enseignant de la conduite indépendant partenaire d'Ornikar.

Pourquoi ces 10 qualités font-elles de bons enseignants de la conduite ?

Savoir transmettre les compétences du REMC n’est pas donné à tout le monde. Et pour cause, un bon enseignement nécessite d’avoir des qualités humaines très spécifiques. Ainsi, contrairement à ce que l’on pourrait croire, exceller dans un domaine ne fait pas forcément un bon enseignant.  

La Transmission du savoir d'un bon enseignant de la conduite

Enseigner ne consiste pas uniquement à donner des informations pour les faire appliquer ou à donner des conseils. Un bon enseignant de la conduite sait adapter son discours en fonction des difficultés et compétences de son interlocuteur et sait rester à l’écoute en toutes circonstances. Au fur et à mesure de leur apprentissage, les apprenants développent de plus en plus leurs réflexions afin de comprendre les liens de causes à effets d’une décision, d’un comportement à avoir.  

Les 10 qualités d'un bon enseignant de la conduite

Tous les élèves sont différents : certains sont habitués à utiliser la chaussée (Ceux qui roulent en deux roues par exemple), ont déjà une certaine maîtrise de la mécanique ou encore savent observer et analyser leur environnement (les pratiquants de sports d’extérieur du type vélo, ski...). À contrario, d’autres élèves n’ont aucune compétences dans le domaine. Ils appréhendent ce nouvel environnement et les étapes qui composent l’apprentissage. Voilà pourquoi il est important qu’un enseignant ait une large palette de qualité qui améliorera l’apprentissage des futurs conducteurs.

La patience et la vigilance

En conduite, rien n’est inné. Mais toutes les compétences s'acquièrent avec le temps et surtout avec une formation adaptée. Ce sont donc de nouveaux réflexes que l’enseignant de la conduite va devoir faire émerger avec une bonne dose de patience et beaucoup de vigilance. Ces qualités permettront que ce savoir-faire soit bien intégré par les apprenants. Les facultés de compréhension diffèrent d’une personne à l’autre. Concrètement, certains comprendront rapidement la mécanique de l’embrayage, mais auront peut-être du mal à assimiler la théorie de la relativité d’Einstein.

Il est capital que l’enseignant prenne le temps d’expliquer les choses en s’adaptant aux facultés de l’apprenant (rythme d’apprentissage, compréhension, rétention de l’information, etc).

L’adaptabilité et la “positive attitude”

Comme expliqué plus haut. Il existe autant de manières d’enseigner qu’il existe de profils d’élèves. Ce sont toutes ces variations, qui rendent l’enseignement de la conduite intéressant. La quantité de compétences de conduite à acquérir est importante pour un élève. Et il doit faire cela dans un délai plutôt court.

Ainsi, il appartient à l'enseignant d'adopter une méthode d’enseignement la plus adaptée au profil de l’élève à qui il s’adresse. Le caractère, l’âge, le vécu nécessitent que la méthodologie soit adapté. Un élève de 16 ans n’assimile pas de la même manière qu’une personne de 40 ans. L’un a des envies, besoins immédiats, l’autre aura des préoccupations et des responsabilités qui peuvent influencer sa capacité à assimiler des connaissances. On parle de pédagogie pour enseigner à des jeunes et d’andragogie lors de l’enseignement aux adultes.

Pour qu’un élève s’investisse dans son apprentissage, quoi de mieux que de lui faire aimer cela ? Même si pour certains le permis est plus un impératif qu’une option, personne ne devrait voir la conduite comme une corvée. Les élèves devraient avoir envie de conduire, de venir à leurs cours avec le sourire en sachant qu’ils vont trouver un enseignant sympathique avec lequel ils vont apprendre dans une ambiance détendue et positive.

Le rôle de l'enseignant est d'accompagner l'élève sans le brimer ou le rabaisser, il doit tirer l’élève vers le haut avec optimisme afin de bien l’accompagner dans son apprentissage, et ce, jusqu’à l’épreuve du permis de conduire.

Il a appartient à l'enseignant d’adapter son discours selon le comportement, le niveau et l’état d’esprit de son élève au moment de la leçon en faisant preuve de bienveillance.

Être clair et organisé

Apprendre à conduire, en ayant des cours non structuré, revient à construire une maison sans plan. C’est le meilleur moyen pour qu’elle s’écroule au premier coup de vent.

Autrement dit, l'enseignant est amené de manière progressive en commençant par les bases (compétence 1 & 2 du REMC) qui sont les fondations de l’apprentissage de la conduite. Si ces points ne sont pas acquis,  rien ne sert de prétendre au permis de conduire.

Le but de la pédagogie est de planifier l'apprentissage dans le temps en fonction de la progression de l'élève, de son objectif mais aussi (dans le cadre d’un candidat libre) des délais administratifs du secteur. Chaque compétence s’acquière au fil de la formation. Nous sommes attachés à la progression dans l'enseignement, tout en respectant une certaine quantité d’apport de connaissance, pour ne pas saturer l’élève et risquer une perte d’informations. D’où l’importance de savoir structurer son discours et de le rendre le plus simple possible. Le trop-plein d’informations peut noyer l’élève dans des questionnements inutiles et compromettre son apprentissage.

Être empathique et à l’écoute

Autres qualités importantes, l’enseignant doit être à l’écoute de son élève, faire preuve de suffisamment d’empathie pour savoir comment l’élève va réagir.

Un enseignant n’est pas un psychologue, mais certaine maîtrise de la psychopédagogie est préférable. Lorsqu’un élève montre des signes de nervosité, un manque de concentration ou une forte émotivité, l’enseignant est présent pour prendre les choses en main et le rassurer. Souvent il faut l’aider à évacuer ce qui ne va pas et faire le point avec lui. Il peut arriver que l’élève ait besoin de parler de ses problèmes qui le déconcentrent lorsqu’il conduit.

En aucun cas, l’apprentissage ne doit être stressant. La découverte de la mécanique, quelque chose d’inconnu pour certains élèves, est souvent une véritable torture, le rôle de l’enseignant est alors de percevoir cela et de dédramatiser la chose.

La pédagogie et le professionnalisme

Pour résumer ces deux qualités, on pourrait simplement dire que l’enseignant est un bon pédagogue dont l’expertise est reconnue de tous. 

Le savoir est une matière brute qu’il faut transmettre avec méthodologie afin qu’il soit compris et bien appliqué. Apprendre sans comprendre est anti-pédagogique. Pour que le savoir soit acquis par l’élève il faut qu’il se l’approprie et non pas qu’il l’applique bêtement parce qu’on lui a dit de le faire. Il faut qu’il comprenne pourquoi il le fait et dans quel but. On parle en apprentissage de la conduite de la sensibilisation aux risques notamment.

La pédagogie est donc l’essence même de l’enseignement, cela englobe toutes les qualités d'un bon enseignant afin de dispenser un enseignement clair et efficace à ses élèves.

Ajoutez à cela, un professionnalisme sans faille et vous obtiendrez le meilleur apprentissage que l‘on puisse espérer. 

Lorsque ces 10 qualités sont mises en oeuvre, les candidats ont affaire à un bon enseignant de la conduite qui saura les accompagner tout au long de leur apprentissage. Bonne nouvelle ! Vous disposez à présent du profil type idéal d’un enseignant de la conduite qui travaille avec Ornikar.

Une illustration de voiture sur une route
Téléchargez le guide 2020 de l'enseignant de la conduite indépendant.

Nos autres articles